GREFFE DE CHEVEUX

tricopigmentation-1.jpg

La perte des cheveux peut débuter très tôt dés l’âge de 25 ans. Mais, ce n’est pas une fatalité.

La notion de «calvitie», fait référence au phénomène de la chute de cheveux qui cause de nombreux complexes. Avec la greffe de cheveux, la perte de cheveux n’est plus aujourd’hui définitive.

A qui s’adresse la greffe de cheveux?

La notion de «greffe de cheveux», fait référence à des actes particulièrement indiquée pour les hommes à la recherche d’une solution radicale en termes de traitement de la calvitie dont la suractivité de l’hormone masculine dit la testostérone est responsable  mais aussi pour les femmes souffrantes de calvitie. En effet, la chirurgie d'implants de cheveux autologues est indiquée pour repousser de façon définitive les cheveux à l’aide de deux méthodes à savoir: la greffe de cheveux FUE et FUT.

Les techniques de greffe de cheveux.

Le traitement du problème de perte de cheveux qui constitue une véritable gêne chez la gente masculine sur la base de deux techniques d’implantation de cheveux.

1-La méthode de la bandelette.

La «Follicular Unit Transplantation», est une technique classique de greffe de cheveux pratiquée depuis plus de 40 ans sur la base d’une prélèvement sous anesthésie locale d’une bandelette de cheveux avec une largeur de 1cm et une longueur de 10 à 20 cm.

La bandelette est prélevée sur l'arrière de la tête est découpée en micro-greffons. Ensuite, les bulbes recueillis sont réimplantés sur la zone chauve ou dégarnie qui serait par la suturée.

Il en résulte une cicatrice linéaire horizontale recouverte une fois la repousse de cheveux est effective.

Cette technique permet d'obtenir entre 3000 et 5000 cheveux à l’issue d’une séance de 2 à 3 heures.

 

2-La Follicular Unit Extraction. 

Une récente technique de traitement d’une calvitie modérée sans laisser de cicatrices contrairement à la FUE, en effet, les unités folliculaires sont prélevées une par une sur la zone donneuse en utilisant des micro-punchs avec un diamètre équivalent à l'unité folliculaire du patient.

Cet acte, permet d’élargir la zone donneuse sans se limiter à la zone occipitale mais plutôt sur la région temporale puisque ce sont les micro-punchs qui sont prélevés.

 

Le praticien sélectionne les cheveux sur le cuir chevelu avec un Punch FUE pour isoler les greffes avant de les placées dans du sérum physiologique. Sans cicatrices, les unités folliculaires sont prélevées l'une par une sur un site donneur en utilisant de micro-punchs avec un diamètre équivalent à l'unité folliculaire du patient.

 

Cette procédure, se déroule sous anesthésie locale avec une séance de 3 heures au moins. 

Merci pour votre envoi !