VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

En tant que véritable indicateur de séduction féminine, la poitrine fait l’objet de nombreuses convoitises auprès de la gente masculine. Lorsqu’elle demeure peu volumineuse, plate ou inexistante, elle serait la source de problème esthétique et psychologique.

C’est ici l’une des chirurgies esthétiques adulée par de plus en plus de femmes aussi bien aux Etats-Unis, en Europe, qu’en Afrique. Sans conséquences pour la santé, l’augmentation mammaire par prothèse permet de donner une forme plus généreuse à la poitrine tout en ayant un rendu des plus naturels.

L’augmentation des seins par prothèse est possible suite à une perte de poids ou à l’issue d’une grossesse. Mais l’opération est également envisageable dans le cas d’une petite poitrine due à un problème hormonal ou tout simplement si votre poitrine est tout simplement menue.

Augmentation mammaire par prothèses, Comment ça marche?

Le chirurgien esthétique, commence en effectuant une incision d’environ 4 cm pour pouvoir introduire les prothèses mammaires dans un espace aménagé. En fait, la prothèse serait en position retro-glandulaire, retro-pectorale ou en dual plan.

Dans la salle d’opération, il faut compter 60 minutes en moyenne sous anesthésie générale et dans le cadre d’une hospitalisation de 24 heures.

Complications éventuelles après une augmentation mammaire .

Il reste rare, que des complications liées au geste chirurgical soient visibles. En fait, il peut s’agir de:

Une altération de la sensibilité de l’aréole pendant les premiers mois,

Une infection qui fait appel à la prise d’antibiotiques,

La formation de plis ou un aspect de vagues du fait de la souplesse des prothèses.

Résultat esthétique

  • De simples antalgiques, sont prescrites pour réduire les douleurs.
  • Des œdèmes, se résorbent au bout de 3 semaines.
  • 7 jours de repos est à prévoir, alors que la reprise des activités sportives n’est possible qu’après 2 mois.

L'assurance couvrira-t-elle la chirurgie esthétique pour le sein?

L’assurance couvre la reconstruction mammaire après une mastectomie, cette prise en charge ne concerne pas les procédures à visée proprement esthétique.

HAUT